Tourisme : Thomas Cook programme trois vols par semaine vers la Tunisie

Le voyagiste britannique Thomas Cook a repris, mardi, ses voyages vers la Tunisie, après trois ans d’interruption à cause de l’attentat de Sousse, en juin 2015. Londres avait déconseillé ses ressortissants de se rendre en Tunisie, après cette attaque qui a causé la mort de 38 touristes.

Mardi, à 10h00, 220 touristes britanniques ont débarqué à l’aéroport international Ennfidha-Hammamet à bord d’un avion, de départ de la ville de Birmingham. Un vol qui annonce, ainsi, le retour officiel du voyagiste britannique vers la destination tunisienne.

“Thomas Cook va assurer trois vols par semaine vers la Tunisie, à travers l’aéroport Ennfidha-Hammamet “, a précisé le Commissaire Régional au Tourisme, Bassem Ouertani, dans une déclaration au correspondant de TAP, à Sousse.

Un autre avion de départ de la ville de Manchester a débarqué aussi, à midi, à l’Aéroport d’Ennfidha, à bord duquel 220 autres touristes britanniques, a constaté le correspondant de TAP.

200 autres touristes anglais sont attendus, demain, mercredi, à l’Aéroport d’Ennfidha, a encore déclaré Bassem Ouertani, ajoutant que le voyagiste britannique va accroitre le nombre de ses vols à destination de la Tunisie pour atteindre 10 vols par semaine.

D’après lui, le retour des touristes anglais à la Tunisie est un “signal positif” qui augure d’une reprise du tourisme tunisien.

Il a ajouté que le marché allemand va aussi connaitre un retour vers la destination Tunisie. ” 4 vols par semaine seront programmés via l’Aéroport international Ennfidha- Hammamet, à partir du début avril 2018 “, a-t-il dit, indiquant que le nombre des touristes allemands pourraient atteindre 100 000, selon les prévisions du Tour Opérateur TUI.

Le représentant de Thomas Cook en Tunisie, Abdessattar Badri, a déclaré, pour sa part, que le voyagiste a suivi de près les évolutions et les accomplissements en matière de lutte contre le terrorisme en Tunisie et les efforts déployés par les autorités tunisiennes pour assurer et protéger les zones touristiques.

Pour mémoire, le ministère des affaires étrangères britannique a levé ses restrictions de voyage vers la Tunisie, en juillet 2017 à l’exception de certains endroits au centre et au sud du pays et aussi sur les frontières avec l’Algérie et la Libye.

Londres a pris ces mesures après l’attentat perpétré sur une plage à Port El-Kantaoui à Sousse, en juin 2015, et qui a causé la mort de 38 touristes, dont 30 britanniques.

Lire la suite

Powered by WPeMatico

Algerie
Sousse accueille la 2e édition de la foire du tapis et des tissages traditionnels 

L’Office national de l’artisanat (ONAT) organise, du 23 février au 4 mars 2018, en coopération de la Société internationale des foires de Sousse, la 2ème édition de la foire régionale du tapis et des tissages traditionnels à la Foire internationale de Sousse. Cette manifestation régionale vise à aider les producteurs …

Algerie
Tunisie – UE: Les deux manquements à l’origine de nos mauvais classements

Abou SARRA En l’espace de deux mois, la Tunisie a été blacklistée par les pays membres de l’Union européenne, “paradis fiscal” (5 décembre 2017) et “pays fortement exposé au blanchiment de capitaux et au financement du terrorisme” (7 février 2018).   Globalement, l’Union européenne estime, pour le premier classement, que …

Algerie
Noureddine Tabboubi appelle à la désignation de nouvelles compétences au sein du gouvernement

Le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Tabboubi, estime impératif de désigner de nouvelles compétences au sein du gouvernement pour mettre fin au démantèlement des structures de l’Etat et réaliser un meilleur rapprochement de vues entre les différentes parties. Intervenant lors des travaux du 13ème congrès …



Le portail afriqueco2.com indexe des journaux existants par ailleurs indépendamment sur le web. Les opinions exprimées dans ces journaux ne reflètent pas les opinions d’afriqueco2.com , et ne peuvent lui être imputées. Pour toute réclamation sur les contenus, voir directement avec les journaux concernés.